en

Blue Lagoon: Essai de la Tudor Black Bay Fifty-Eight Navy Blue

Plongée dans le bleu : Le test complet de la Black Bay Fifty-Eight Navy Blue

L'héritage Tudor et la renaissance d'un classique

La maison horlogère Tudor, filiale de l'emblématique , connaît un renouveau spectaculaire depuis 2009. Après des années d'assoupissement, elle ressuscite son patrimoine avec une série de modèles rétro dont la Black Bay Fifty-Eight. Inspirée des premières montres de plongée Tudor, notamment la référence 7924 de 1958, dite ‘Big Crown', cette collection a su conquérir le cœur des amateurs d'horlogerie.

Lancée en 2012 avec la Heritage Black Bay, puis déclinée en version plus compacte avec la Black Bay Fifty-Eight en 2018, la gamme s'est enrichie d'une variation bleue en 2020. Celle-ci ne se contente pas de son allure vintage; elle a également remporté le prix ‘Challenge' au prestigieux Grand Prix d'Horlogerie de Genève (GPHG) en 2020.

Design réfléchi et hommage au passé

  • Boîtier de 39 mm correspondant à celui du modèle historique.
  • Verre saphir bombé rappelant les cristaux acryliques d'antan.
  • Absence de guichet date pour une fidélité esthétique aux modèles originaux.

Le design emprunte largement au passé avec des éléments caractéristiques tels que les aiguilles ‘snowflake', populaires depuis leur introduction à la fin des années 60. La couronne vissée arbore fièrement l'emblème Tudor, tandis que le cadran bleu et l'échelle de plongée en aluminium évoquent les montres fournies aux plongeurs militaires français dans les années 70.

Fonctionnalité et confort sans compromis

Même si son esthétique est rétro, la Tudor Black Bay Fifty-Eight Navy Blue ne fait aucun compromis sur les fonctions essentielles. Elle assure une excellente lisibilité grâce à :

  • Des indices luminescents généreux.
  • Une couronne facile à manipuler.
Lire aussi :   Découvrez la montre Rolex Datejust 36mm 126234, une icône intemporelle et incontournable

Son bracelet textile résistant souligne son look vintage tout en offrant un confort optimal. Le boîtier étanche jusqu'à 200 mètres et la lunette tournante unidirectionnelle confirment sa vocation première : être une montre de plongée fiable.

Moteur interne : Le calibre manufacture MT5402

Caché sous un fond plein vissé se trouve le calibre MT5402, certifié COSC pour sa précision. Il affiche une réserve de marche impressionnante de 70 heures. Parmi ses particularités techniques figurent :

  • Un balancier libre avec vis régulières pour un ajustement précis.
  • Un spiral en silicium minimisant les déviations après impacts.

Bien que discrètement décoré, ce mouvement illustre l'engagement de Tudor vers une technologie horlogère robuste et accessible financièrement.

Résultats du test : Une précision certifiée

Nos tests ont confirmé la précision du mouvement MT5402, avec des écarts journaliers minimes confirmant ainsi l'excellente régularité promise par Tudor. Sur le poignet ou sur notre chronocomparateur, la montre s'est montrée pratiquement irréprochable quant à sa tenue de l'heure.

Garmin Instinct 3 : Date de sortie, caractéristiques et ce que nous espérons voir

Sommaire

Rédigé par Sarah Pallin

Après un stage passionnant dans le domaine de la rédaction, j'ai été immédiatement attiré par l'opportunité de devenir pigiste, ce qui m'a incité à revenir dans ce milieu fascinant. Ma passion pour les montres, qu'elles soient classiques ou connectées, se reflète dans mes écrits, où je m'efforce de capturer l'élégance intemporelle et l'innovation technologique.

Zenith élargit son horizon avec deux nouvelles montres dans sa collection Pilot

Casio et Hello Kitty célèbrent leurs anniversaires avec une montre Baby-G en édition limitée