en

Wear OS se tourne vers l’avenir avec le nouveau format de cadran

Wear OS

Google annonce que les futures mises à jour de exigeront le format Watch Face pour accéder à la majorité des complications.

Introduction du format Watch Face

Google a introduit le format Watch Face Format (WFF) avec Wear OS 4, une initiative développée en partenariat avec . Ce format XML déclaratif pour la création de cadrans de montre élimine le besoin de code exécutable, permettant ainsi une maintenance réduite et moins de mises à jour par rapport aux bibliothèques Jetpack Watch Face traditionnelles.

Focus sur la créativité et la performance

Le WFF permet aux développeurs de se concentrer sur leurs idées créatives sans se préoccuper de l'optimisation du code ou de la performance de la batterie. Les cadrans utilisant ce format sont traités par le co-processeur (MCU), ce qui optimise l'utilisation de la batterie sur les appareils actuels et futurs.

Accès aux complications

Google informe les développeurs que l'accès continu à la plupart des types de complications dans les prochaines versions de Wear OS nécessitera l'adoption du WFF. Les versions plus récentes de Wear OS limiteront l'affichage des données provenant de la majorité des sources de données aux cadrans utilisant l'ancienne bibliothèque Jetpack Watch Face ou la Wearable Support Library à des types de complications plus basiques.

Un défi pour les développeurs

Certains développeurs expriment leurs préoccupations quant à la capacité du WFF à supporter des fonctionnalités complexes ou des animations, soulignant une préférence apparente de Google pour des designs plus simples. Néanmoins, étant donné que le WFF est un ajout relativement récent à Wear OS, son évolution future pourrait offrir plus de flexibilité et de personnalisation aux développeurs.

Lire aussi :   Le futur des montres connectées : innovations et prédictions

Le passage au format Watch Face Format marque une étape importante dans l'évolution de Wear OS, soulignant l'engagement de Google à optimiser l'expérience utilisateur et la performance des appareils. Alors que le format continue de se développer, il reste à voir comment il permettra aux créateurs de cadrans d'innover tout en bénéficiant d'améliorations significatives en termes de performance de la batterie et de maintenance réduite.

Révélation imminente : la nouvelle montre Google sous Wear OS promet des merveilles

Sommaire

Rédigé par Luc Jarson

Passionné par le monde horloger, je consacre mes journées à explorer l'univers des montres, des modèles classiques aux montres connectées. Mon objectif est de dévoiler les secrets de ces garde-temps et de partager avec vous des découvertes captivantes. Ma curiosité me guide vers les tendances et innovations qui sauront éveiller votre intérêt.

La révolution du fitness à domicile : Samsung innove avec l’intégration TV de la Galaxy Watch

Scandale au Japon : 900 montres de luxe introuvables après la faillite d’un site de partage