TAG Heuer Lance Un Chronographe Squelette en Titane, Nouvelle Étape de Sa Montée en Gamme !

TAG Heuer vise le haut du panier horloger ces derniers temps. Cette nouvelle montre aidera-t-elle la marque à asseoir sa position dans les hautes sphères de l’horlogerie ? Découvrez pourquoi ce nouveau chronographe Monaco en titane squelettisé à 12 000 $ marque une étape clé dans la stratégie d’élévation de TAG Heuer.

La Monaco, terrain de jeu avant-gardiste de TAG Heuer

Peu de choses m’agacent autant qu’une marque horlogère dénaturant un design vintage classique par une modernisation superflue. Avec son iconique chronographe Monaco de 1969, TAG Heuer n’a jamais couru ce risque, car cette montre a été conçue comme une plate-forme pour les idées avant-gardistes. Carrée, colorée et (pour les standards de 1969) énorme, la Heuer Monaco est depuis longtemps une toile vierge permettant à TAG de repousser les limites esthétiques et technologiques. Désormais, TAG Heuer semble aussi vouloir repousser les limites en termes de prix.

La Monaco split-second à 183 000 $, signe d’une montée en gamme

Peu auraient pu prédire l’arrivée du chronographe Monaco à rattrapante facturé 183 000 $ chez TAG Heuer le mois dernier lors des Watches and Wonders. Laissez ce prix faire son effet un instant. Quoi ? Pour une TAG Heuer ? Cette Monaco split-second envoie deux messages très clairs : TAG Heuer monte en gamme, et sa Monaco est le véhicule qui l’y mènera.

Avec le recul, on aurait pu anticiper qu’une montre comme ce tout nouveau Chronographe Monaco à 12 000 $ serait la prochaine proposition de la marque. Et si les manufactures dévoilaient encore leurs nouveautés annuelles d’un coup, on l’aurait sûrement découvert aux Watches and Wonders. Mais les marques égrènent désormais leurs lancements tout au long de l’année, d’où cette sortie : la Monaco avant-gardiste squelettisée à un prix (relativement) raisonnable.

Lire aussi :   Anecdotes fascinantes sur les montres de célébrités

Une Monaco Chronographe encore assez chère pour une TAG Heuer

Pourtant, ce Chronographe Monaco reste assez onéreux pour une TAG Heuer, signe de l’orientation haut de gamme de la marque.

Interrogé sur cette trajectoire ascendante par Robb Report le mois dernier, le CEO de TAG Heuer Julien Tornare déclarait : « Il s’agit vraiment d’une stratégie à long terme. Nous savons exactement où nous nous situons, sur quel segment se base notre gamme core. Mais nous voulons aussi introduire davantage de haute horlogerie à tous les niveaux. » Tornare évoque ici une stratégie bien connue, consistant pour les marques à produire des montres extrêmement chères et compliquées afin d’en faire rejaillir l’aura prestigieuse sur le reste du catalogue. « Il ne s’agit pas tant de viser une fourchette de prix spécifique, mais plutôt d’apporter de la valeur ajoutée à nos produits », précise-t-il.

Des couleurs inspirées par Monaco et son Grand Prix mythique

Le nouveau Chronographe Monaco arbore un coloris évoquant le lieu éponyme, site d’une des plus grandes courses automobiles au monde. Le bleu rappelle la Méditerranée, tandis que les touches de jaune symbolisent les étincelles jaillissant des voitures les plus rapides du monde négociant des virages serrés, dixit le texte marketing de la marque. Le boîtier en titane, pour une montre de cette taille, allège considérablement l’ensemble. Côté mécanique, le calibre manufacture 02 à remontage automatique offre 80 heures de réserve de marche et, la montre étant squelettisée, une vue fascinante sur ses rouages.

Carole Forestier-Kasapi, l’héroïne horlogère de TAG Heuer

L’héroïne méconnue de cette montre – et assurément du chronographe Monaco à rattrapante à 183 000 $ – n’est autre que Carole Forestier-Kasapi, directrice des mouvements chez TAG Heuer et légende de l’industrie au sérieux savoir-faire. Comme nous le confiait Julien Tornare le mois dernier, « Elle a des idées incroyables, et vous connaissez mon parcours ; vous savez à quel point j’aime la haute horlogerie. C’est donc un plaisir de l’avoir à bord et de travailler sur les futures surprises que nous réservons à nos clients. »

Lire aussi :   TAG Heuer Carrera Plasma : La révolution des diamants de laboratoire dans l'horlogerie de luxe

Avec ce nouveau Chronographe Monaco en titane squelettisé, TAG Heuer franchit une étape supplémentaire dans sa montée en gamme. Un pari audacieux et avant-gardiste, fidèle à l’esprit de ce modèle iconique, pour asseoir la manufacture dans les hautes sphères de l’horlogerie. Les talents conjugués du duo Tornare-Forestier promettent encore bien des surprises chez TAG Heuer. Une marque définitivement à suivre de près !

Afficher Masquer le sommaire