Seiko réinvente le style vintage : Les nouveaux modèles Presage à petit prix

Seiko vient de dévoiler deux nouvelles montres dans sa collection Presage Style60’s, les références SRPL07 et SRPL09. Ces garde-temps au look rétro-chic apportent un vent de fraîcheur avec leur boîtier légèrement réduit, leur lunette en acier et leur nouveau bracelet. Zoom sur ces nouveautés nippones au rapport qualité-prix imbattable.

Un design vintage inspiré des chronographes Seiko des années 60

Les Seiko Presage Style60’s SRPL07 et SRPL09 s’inspirent directement des célèbres chronographes Seiko Crown Chronograph réf. 5719A et Seiko 5717, lancés dans les années 1960. La réf. 5719A fut le tout premier chronographe produit par Seiko (et au Japon) à l’occasion des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Quant à la réf. 5717, elle se distinguait par sa lunette en acier et son guichet de date à 3h.

Ces deux nouveaux modèles reprennent l’ADN sportif de ces montres vintage, tout en l’adaptant à un style plus moderne et élégant. La lunette en acier apporte une vraie plus-value esthétique et s’accorde parfaitement avec le reste du design. C’est d’ailleurs l’un des principaux atouts de ces nouvelles venues.

Un boîtier affiné, une lunette en acier et un bracelet repensé

Passons en revue les principales caractéristiques techniques de ces Seiko Presage Style60’s :

  • Boîtier en acier inoxydable de 39,5 mm de diamètre (contre 40,8 mm auparavant), 46,2 mm de longueur, 12 mm d’épaisseur et 20 mm d’entrecorne
  • Lunette fixe en acier avec insert en acier et échelle des 60 minutes
  • Étanchéité de 50 mètres
  • Nouveau bracelet en acier à 5 maillons avec boucle déployante à boutons poussoirs
Lire aussi :   Seiko est-elle en train de perdre son image de marque offrant un bon rapport qualité-prix ?

La réduction de la taille du boîtier est une excellente nouvelle, car de nombreux amateurs trouvaient les précédentes versions un peu trop imposantes. Avec ses 39,5 mm, cette nouvelle montre conviendra à une plus large variété de poignets. De plus, les cornes très courbées permettent à la montre d’épouser parfaitement les poignets, même les plus fins.

L’étanchéité de 50 mètres peut paraître un peu juste, mais pour une montre à vocation principalement esthétique, cela reste suffisant pour un usage quotidien. Pas question de plonger avec, mais elle supportera sans problème les éclaboussures.

La lunette fixe avec son insert en acier et son échelle des 60 minutes fait davantage office d’élément de style que de fonction utilisable. Certains pourront regretter qu’elle ne soit pas rotative comme sur les chronographes d’origine, mais visuellement, cette large lunette en acier apporte un vrai plus et rééquilibre harmonieusement le design de la montre.

Enfin, le nouveau bracelet en acier est une très bonne surprise. Avec son look à 5 maillons (en réalité 3 + 2 maillons intermédiaires), il apporte une vraie originalité tout en offrant un confort optimal grâce à sa grande flexibilité. Il est équipé d’une boucle déployante basique mais efficace avec boutons poussoirs.

Deux cadrans aux coloris vintage

La Seiko Presage Style60’s est proposée avec deux variations de cadran :

  • Cadran bleu sunburst (réf. SRPL07)
  • Cadran marron sunburst (réf. SRPL09)

Les deux s’inspirent du design des Seiko Crown Chronograph 5719, avec :

  • Des index polis et facettés avec des plots luminescents
  • Une minuterie chemin de fer blanche sur un cerclage mat brun ou bleu
  • Des aiguilles dauphine pour les heures et minutes et une fine aiguille des secondes
  • Un guichet de date discret entre 4h et 5h
Lire aussi :   Découvrez les trois nouveaux chronographes Prospex Solar Speedtimer de Seiko : un hommage vibrant aux sports automobiles

J’aime beaucoup le style de ces cadrans qui rappelle instantanément les montres vintage de la marque. Les coloris bleu ou marron foncé apportent une belle profondeur grâce à leur finition sunburst.

Un mouvement automatique fiable et éprouvé

À l’intérieur, on retrouve le calibre maison Seiko 4R35. Ce mouvement automatique avec réserve de marche de 41h et fréquence de 21 600 alternances/heure est le cheval de bataille de la marque sur ses gammes abordables. Réputé pour sa fiabilité, il affiche une précision de -35/+45 secondes par jour, sans prétention.

Le mouvement est visible à travers un fond saphir. Un fond plein en acier aurait permis de gagner en finesse, mais pour les néophytes, pouvoir admirer la mécanique en action reste un plus indéniable.

Le plaisir au poignet

Au poignet, les Seiko Presage Style60’s SRPL07 et SRPL09 sont un vrai régal. Le nouveau boîtier aux dimensions contenues, la lunette en acier mieux proportionnée et le bracelet hyper flexible en font des montres ultra-confortables et faciles à porter au quotidien.

Le style néo-vintage a un charme fou et fonctionne à merveille avec la nouvelle lunette en acier. On prend un vrai plaisir à porter ces garde-temps au look si particulier, parfait compromis entre une montre de sport stylée et un accessoire tendance.

Conclusion : le meilleur rapport qualité-prix de la collection

Proposées à 590€, soit 50€ de plus que les précédentes versions, les Seiko Presage Style60’s SRPL07 et SRPL09 offrent selon nous le meilleur rapport qualité-prix de la collection. Les évolutions apportées, notamment le nouveau boîtier, la lunette en acier et le bracelet à 5 maillons, justifient largement ce léger surcoût.

Lire aussi :   Grand Seiko présente une vue aérienne de Ginza sur l'édition limitée SBGH317

Avec leur look néo-vintage irrésistible et leurs finitions soignées, ces nouvelles venues se posent comme des choix de premier plan pour qui cherche une montre automatique stylée à moins de 600€. La version cadran marron (SRPL09) a ma préférence, mais les deux sont vraiment réussies.

Chapeau à Seiko pour avoir su améliorer avec brio une collection déjà très séduisante. Nul doute que les amateurs de belles mécaniques japonaises seront très nombreux à craquer pour ces Presage Style60’s new generation !

Afficher Masquer le sommaire