Rolex augmente les prix de ses montres au Royaume-Uni, mais pas aux États-Unis

La célèbre marque suisse de montres Rolex a décidé d’augmenter ses prix au Royaume-Uni sans pour autant toucher ceux aux États-Unis. Quelles sont les raisons de cette différenciation et quel impact cela aura-t-il sur le marché des montres de luxe ?

Une augmentation des prix au Royaume-Uni

Selon un rapport publié par Bloomberg, Rolex a récemment augmenté ses prix au Royaume-Uni. Les analystes de Barclays ont observé une hausse moyenne d’environ 4 % sur l’ensemble des modèles Rolex chez les revendeurs britanniques depuis le début de l’année. Par exemple, le prix d’une Rolex Air King est passé de £6 250 (environ 7 919 $) en 2023 à £6 500 (8 206 $) en 2024. Il est à noter que cette augmentation ne concerne pas les revendeurs américains, dont les prix restent inchangés.

Rolex ajuste habituellement ses tarifs une fois par an en janvier, bien que la fréquence et le montant des hausses varient selon les marchés. L’année dernière, la marque avait augmenté ses prix aux États-Unis et au Royaume-Uni d’environ 2,5 % en moyenne. Les boutiques britanniques avaient connu une hausse moyenne d’environ 2,6 % tandis que les revendeurs américains avaient subi une augmentation moyenne d’environ 2,2 %.

Les facteurs économiques influençant les prix

L’environnement économique global a sans aucun doute un impact sur les hausses de prix. Pour Rolex, augmenter ses tarifs est un moyen de protéger ses marges bénéficiaires face à l’inflation croissante, aux fluctuations monétaires et aux autres vents contraires économiques. En 2022, la marque avait relevé ses prix à deux reprises au Royaume-Uni alors que la livre sterling chutait à un plus bas de 37 ans face au dollar. La même année, Rolex avait augmenté ses prix trois fois aux États-Unis en réponse aux fluctuations monétaires. Les pays européens avaient également connu deux hausses de prix en 2022.

Lire aussi :   Comment choisir une montre classique pour une occasion spéciale

Il est important de souligner que ces augmentations n’ont pas freiné les ventes de montres Rolex. En effet, la marque vend pour plus de 10,5 milliards de dollars de montres chaque année, selon les estimations de Morgan Stanley. Basée à Genève, Rolex figure parmi les plus grands fabricants mondiaux de montres, produisant plus d’un million d’exemplaires par an.

La production et l’expansion de Rolex

Rolex possède plusieurs sites de production en Suisse : des usines dédiées aux boîtiers, cadrans, tests et assemblages près de Genève, ainsi qu’un site de production des mouvements à Bienne couvrant près d’un million de pieds carrés. La marque prévoit également la construction de trois sites temporaires en Suisse pour répondre à la demande sans précédent de ses montres. Un nouveau projet d’usine d’une valeur de 1,1 milliard de dollars est également prévu à Bulle en 2029.

  • Rolex augmente les prix de ses montres au Royaume-Uni mais pas aux États-Unis.
  • Les analystes de Barclays ont observé une hausse moyenne d’environ 4 % sur l’ensemble des modèles Rolex chez les revendeurs britanniques depuis le début de l’année.
  • L’environnement économique global a un impact sur les hausses de prix et permet à Rolex de protéger ses marges bénéficiaires face aux diverses difficultés économiques.
  • Rolex vend pour plus de 10,5 milliards de dollars de montres chaque année et prévoit une expansion avec la construction de plusieurs sites temporaires et d’une nouvelle usine.

En somme, bien que Rolex ait choisi d’augmenter ses prix au Royaume-Uni sans toucher ceux des États-Unis, cette décision semble être liée aux conditions économiques fluctuantes et à la nécessité pour la marque de protéger ses marges bénéficiaires. La production et l’expansion continuent d’être une priorité pour Rolex afin de répondre à la demande croissante pour ses montres haut de gamme.

Lire aussi :   Les montres de James Bond : une rétrospective complète
Afficher Masquer le sommaire