Richard Mille : Pourquoi Rafael Nadal porte cette montre de 1,15 Million $ pendant ses matchs

Richard Mille, champion incontesté des montres mécaniques de sport ultra-légères, vient de présenter la RM 27-05 Flying Tourbillon Rafael Nadal. Pesant seulement 11,5 grammes et résistant à des accélérations dépassant 14 000 G, cette montre en édition limitée repousse une fois de plus les limites de l’horlogerie.

Une collaboration fructueuse avec Rafael Nadal

Depuis 2010, Richard Mille crée une série de montres RM 27 Tourbillon en collaboration avec le célèbre champion de tennis Rafael Nadal. Fabriquées à partir de matériaux hautement techniques et capables de survivre à d’énormes forces G, les montres RM 27 se distinguent comme certains des modèles les plus impressionnants de Richard Mille.

Nadal porte même ces montres pendant ses matchs, témoignant de leur fonctionnalité dans des conditions réelles. Pour son dernier modèle de 2024, Richard Mille présente ce qu’elle appelle la « conclusion ultime » de la saga RM 27 avec la RM 27-05 Flying Tourbillon Rafael Nadal.

Des matériaux innovants pour une légèreté extrême

Le boîtier tonneau de la RM 27-05 mesure 37,25 mm de diamètre pour 7,2 mm d’épaisseur, avec une longueur de 47,25 mm entre les cornes. Il est fabriqué en Carbon TPT B.4, un nouveau matériau du catalogue Richard Mille qui améliore le Carbon TPT standard, initialement utilisé en Formule 1. Ses caractéristiques notables incluent :

  • Une densité supérieure de 4% par rapport au Carbon TPT classique
  • Des fibres 15% plus rigides
  • Une résine de liaison 30% plus résiliente

Ces propriétés permettent à Richard Mille d’usiner le Carbon TPT B.4 en composants plus fins sans sacrifier leur rigidité. Le boîtier monobloc de la RM 27-05, où la carrure et le fond sont usinés dans une seule pièce de ce matériau, contribue à son poids plume de seulement 11,5 grammes (sans bracelet).

Lire aussi :   Le grand bal horloger : éclat et prestige au Met Gala 2024

Un mouvement tourbillon volant de pointe

Le mouvement de la Richard Mille RM 27-05 Flying Tourbillon Rafael Nadal est basé sur le calibre ultra-fin RMUP-01 de la marque. Il se compose d’une platine et de ponts en titane grade 5 traité PVD, ainsi que d’un pont de train de rouage en V usiné en Carbon TPT.

Battant à une fréquence de 21 600 alt/h (3 Hz) avec une réserve de marche d’environ 55 heures, la RM 27-05 arbore un tourbillon volant sur la moitié inférieure de son cadran, tandis que le barillet visible sur la moitié supérieure présente également une conception volante, n’étant monté que d’un seul côté pour permettre un profil global plus fin.

Grâce aux matériaux légers utilisés et à sa conception ultra-fine de 2,12 mm, le mouvement ne pèse que 3,79 grammes. Son tourbillon volant a été testé de manière approfondie pour garantir sa stabilité lors d’accélérations dépassant 14 000 G.

Un cadran minimaliste mettant en valeur la mécanique

Comme beaucoup de montres Richard Mille, la RM 27-05 n’a pas de cadran à proprement parler, à l’exception d’une fine rehausse extérieure contenant les index des heures et la minuterie. Une paire d’aiguilles centrales indique l’heure, tandis qu’un pont en V en Carbon TPT traverse le cadran et se termine en pointe au niveau du tourbillon volant.

Le barillet squelette visible sur la partie supérieure de l’affichage reçoit également une finition PVD 5N pour s’harmoniser avec le tourbillon et se démarquer contre la couleur noire des ponts. Bien que la plupart des montres Richard Mille soient désormais équipées de fonds saphir, le design monobloc de la RM 27-05 impose un fond plein, révélant simplement les couches tissées du Carbon TPT B.4.

Lire aussi :   Incroyable levée de fonds pour Only Watch malgré les déboires techniques de Christie's

Une pièce d’exception en série limitée

Même en tenant compte de son bracelet en textile élastique, la Richard Mille RM 27-05 Flying Tourbillon Rafael Nadal promet une expérience véritablement légère au poignet. Cependant, malgré son poids plume record, elle s’accompagne d’un prix conséquent de 1 150 000 $ USD.

Étant donné que Richard Mille décrit sa nouvelle RM 27-05 Flying Tourbillon comme la « conclusion ultime » de cette série populaire, on peut supposer que cette édition limitée à 80 exemplaires sera la dernière montre issue de ce partenariat. Elle incarne parfaitement le thème de la collection avec son tourbillon volant et sa construction ultra-légère, repoussant une fois de plus les limites de l’horlogerie de pointe.

Afficher Masquer le sommaire