Retour sur l’histoire fascinante de la Cartier Tortue : Une montre légendaire des années 1920

À l’occasion du 25e anniversaire et du retour de l’une des meilleures collections modernes de Cartier, il est intéressant de revenir sur les origines de ce modèle iconique. La maison horlogère a dévoilé cette année une nouvelle série de montres Tortue, dont une pièce unique en platine datant de 1929 qui a inspiré les créations actuelles.

La Cartier Tortue Monopussoir, une pièce d’exception

Parmi les huit chronographes monopussoirs Cartier connus de cette époque, sept sont en or jaune et un seul en platine. Cette Tortue Cartier Monopussoir de 1929 appartenait autrefois à Giorgio Serganoli, le collectionneur à l’origine du célèbre ouvrage « White Cartier ». Auro Montanari, également connu sous le nom de John Goldberger, a finalement réussi à acquérir cette montre après une longue quête.

Un mouvement complexe signé European Watch Co.

Si le cadran de la montre est dans un état relativement usé, témoignant de l’âge et de la fragilité des boîtiers de l’époque, le mouvement European Watch Co. qui l’anime est une véritable merveille technique. Composé d’une multitude de ponts et de leviers, il est remarquable que ce mécanisme fonctionne encore parfaitement aujourd’hui.

La montre présente plusieurs poinçons et numéros de série attestant de son authenticité :

  • Poinçon pour le boîtier en platine
  • Numéro de série pour le boîtier et le mouvement
  • Poinçon platine pour la boucle ardillon « D »

Une histoire fascinante mêlant personnalités et politique

L’histoire de cette Tortue Monopussoir est aussi intrigante que la montre elle-même. Avant d’être mise aux enchères chez Sotheby’s Genève à la fin des années 1990, elle appartenait à une femme milanaise, maîtresse d’un important ministre fasciste italien qui lui avait offert la montre.

Lire aussi :   Découvrez les marques qui dominent l'univers des montres de luxe

Cartier conserve des registres séparés pour toutes les ventes aux familles royales, aux hommes politiques et aux dirigeants de cette période trouble des années 1920 et 1930. Ce n’est que récemment que la maison a pu confirmer l’unicité de cette pièce en platine, grâce à ces archives spéciales.

Une source d’inspiration pour la nouvelle collection Privé Cartier

À l’occasion des 25 ans de la collection Privé Cartier, la maison a présenté cette année de nouvelles déclinaisons de la Tortue, dont certaines directement inspirées de ce modèle historique en platine. La Cartier Tortue reste l’une des montres les plus emblématiques et recherchées de la marque, alliant design intemporel et savoir-faire horloger d’exception.

Cette pièce unique de 1929 témoigne de la riche histoire de Cartier et de sa capacité à créer des montres qui traversent les époques avec élégance. Elle est une véritable source d’inspiration pour les collectionneurs et les passionnés d’horlogerie, qui peuvent retrouver son esprit dans les nouvelles créations de la collection Privé Cartier.

Afficher Masquer le sommaire