en

Présentation exclusive : La montre « Dirty Dozen » DD-45 de Praesidus

La marque américaine revisite le design légendaire des montres militaires britanniques du WWII avec le nouveau modèle DD-45 « Dirty Dozen », combinant finition solide et une variété d'options de cadran.

Un héritage militaire dans un design modernisé

Le DD-45 de Praesidus rend hommage aux célèbres montres W.W.W. de la Seconde Guerre mondiale, produites par 12 marques suisses pour l'armée britannique. Bien que le boîtier de 38 mm en acier inoxydable puisse sembler grand par rapport aux standards de l'époque, certains modèles originaux des années 40 atteignaient déjà ce diamètre. Praesidus apporte une touche moderne à ce design classique, avec une finition raffinée qui combine brossage radial et polissage brillant, tout en conservant l'esprit des montres d'outils d'autrefois grâce à son large couronne non signée.

Un détail controversé sur le fond du boîtier

Évitant l'utilisation de l'emblème « broad arrow », qui pourrait être considéré comme de mauvais goût ou trompeur, Praesidus choisit une gravure simple de style militaire pour le fond du boîtier du DD-45. Toutefois, la mention « A-11 » pourrait susciter la controverse, car elle renvoie à une spécification utilisée par l'armée américaine, mélangeant ainsi les identités militaires britanniques et américaines. Malgré cela, le DD-45 surpasse ses prédécesseurs avec une résistance à l'eau de 100 mètres.

Variété et vieillissement artistique du cadran

Le cadran du DD-45 s'inspire des modèles Cyma et Timor de la collection « Dirty Dozen », offrant des finitions « Factory Fresh », « Patina » et « Tropical ». Notre modèle d'examen, avec son cadran « Tropical » vieilli chimiquement et par UV, affiche une couleur brun acajou mat, avec un subtil jeu de textures et de couleurs sous différentes lumières. Bien que ce processus de vieillissement affecte la performance lumineuse, le design global reste fidèle à l'élégance et à l'équilibre des montres militaires d'époque.

Un mouvement suisse avec ses particularités

Le DD-45 est animé par le mouvement automatique suisse Landeron L24, restant ainsi fidèle à l'origine suisse de la « Dirty Dozen ». Malgré une certaine rugosité lors du remontage manuel, le L24 offre une réserve de marche de 40 heures et une fréquence de 28,800 bph. Le modèle est disponible avec un bracelet en perlon vert olive, un bracelet en acier style Bonklip, ou un bracelet en cuir patiné marron acajou, ce dernier complétant parfaitement le caractère vintage du DD-45.

La série britannique « Dirty Dozen » reste l'un des designs de montres militaires les plus emblématiques de la Seconde Guerre mondiale. Praesidus réussit à rendre ce design historique accessible tout en offrant une finition impressionnante, une durabilité et une variété d'options. Disponible en précommande pour un PDSF de 900 USD, le DD-45 de Praesidus est une interprétation moderne attrayante de ce classique militaire.

En mariant avec succès l'esthétique vintage à des finitions modernes et des options variées, le DD-45 de Praesidus se positionne comme une montre de choix pour les amateurs de pièces militaires avec une touche de modernité.

Révélation imminente : la nouvelle montre Google sous Wear OS promet des merveilles

Sommaire

Rédigé par Martin Jean

Je suis un rédacteur web spécialisé dans l'univers des montres, alliant passion pour les modèles classiques et intérêt pour les montres connectées. Fasciné par l'horlogerie et ses évolutions, je m'attache à explorer les dernières tendances, innovations technologiques et histoires fascinantes qui animent ce secteur.

Modernité et rétro se rencontrent : Le nouveau Superocean de Breitling

Découvrez comment verrouiller l’écran de votre Apple Watch pour éviter les touches accidentelles