Patek Philippe réaffirme son expertise horlogère lors de Watches and Wonders 2024 : découvrez les nouveautés éblouissantes !

Lors de l’édition 2024 de Watches & Wonders, Patek Philippe a une fois de plus démontré son savoir-faire exceptionnel en dévoilant des nouveautés impressionnantes. La prestigieuse manufacture horlogère a su renouveler ses modèles iconiques en y apportant une touche de modernité et en intégrant de grandes complications.

Le retour du World Time revisité

Patek Philippe a présenté une nouvelle version de son emblématique World Time (Réf. 5330G-001), s’inspirant du modèle historique Réf. 2523 des années 1950. Cette montre intègre désormais des fonctionnalités modernes, telles que le remontage automatique et l’affichage de la date liée à l’heure locale.

Le cadran central arbore une teinte bleu grisé avec une texture « carbone » unique, apportant une sensation de profondeur. Un anneau central de 24 heures, divisé en deux moitiés (jour et nuit), est entouré par l’anneau des 23 villes du World Time de Patek Philippe.

  • Boîtier en or blanc poli de 40 mm de diamètre
  • Poussoir à 10 heures permettant de changer instantanément de fuseau horaire
  • Mouvement automatique offrant une réserve de marche conséquente

Le Nautilus se pare de bleu et de denim

Patek Philippe a également dévoilé une nouvelle itération de son célèbre modèle Nautilus (Réf. 5980/60G), conçu par Gérald Genta en 1976. Cette version en or blanc de 40,5 mm arbore un cadran opalin bleu grisé et un bracelet en cuir de veau avec un imprimé denim bleu grisé.

La particularité de ce chronographe flyback réside dans son compteur unique situé à 6 heures, sur lequel se superposent toutes les indications du chronographe. Un design original qui se démarque de la plupart des chronographes traditionnels.

Lire aussi :   Les montres préférées des stars de la pop music: Pharrell Williams, Jay-Z, Ed Sheeran et plus encore!

L’art des grandes complications avec le Quantième Perpétuel

Patek Philippe a présenté une nouvelle version de son Quantième Perpétuel (Réf. 5236P-010) dans un boîtier en platine de 41,3 mm. Le cadran saumon d’inspiration vintage est sublimé par des aiguilles et des index en or blanc appliqués.

Cette montre intègre une grande fenêtre des phases de lune avec seconde sautante à 6 heures, ainsi qu’un indicateur jour/nuit à 8 heures et un indicateur des années bissextiles à 4 heures. Elle est animée par le calibre automatique Patek Philippe 31-260 PS QL à micro-rotor.

  • Boîtier en platine de 41,3 mm de diamètre
  • Cadran saumon avec aiguilles et index en or blanc appliqués
  • Quantième Perpétuel avec phases de lune, indicateur jour/nuit et années bissextiles

L’élégance intemporelle de la Golden Ellipse

La collection Golden Ellipse de Patek Philippe, lancée à la fin des années 1960, incarne l’essence même du design élégant et minimaliste. Basée sur le nombre d’or, cette montre à la forme elliptique unique a été déclinée avec différents bracelets en maille de métaux précieux jusqu’au début des années 1980.

Patek Philippe a choisi de combiner un bracelet en or rose avec son modèle Golden Ellipse de grande taille (Réf. 5738), rendant ainsi hommage à l’âge d’or de cette collection dans les années 1970. Le cadran en ébène soleil est agrémenté d’index et d’aiguilles en or rose appliqués, tandis que le boîtier de 34,5 mm abrite le calibre automatique 240.

Le bracelet, véritable pièce maîtresse, est composé de plus de 300 maillons individuels assemblés à la main. Un élément qui attire tous les regards et confère à cette montre une allure divine.

Lire aussi :   Patek Philippe lance le Nautilus Flyback Chronographe en or blanc avec bracelet en denim lors du Watches and Wonders 2024

Les nouvelles créations de Patek Philippe présentées lors de Watches and Wonders 2024 témoignent une fois de plus de l’expertise inégalée de la manufacture dans l’art de la haute horlogerie. En alliant tradition et modernité, complications et élégance intemporelle, Patek Philippe confirme son statut de référence absolue dans l’univers des montres de prestige.

Afficher Masquer le sommaire