en

Patek Philippe augmente ses tarifs de 7% malgré le ralentissement du marché horloger

Face à un marché horloger en décélération, prend le contre-pied en rehaussant le prix de ses montres de prestige. Un pari audacieux qui soulève des questions sur l'avenir du secteur.

L'audace tarifaire de Patek Philippe

En dépit des signaux d'un essoufflement dans l'industrie horlogère suisse, Patek Philippe, l'un des fleurons de ce secteur, a opéré une hausse conséquente de ses tarifs. Depuis le 1er février, les amateurs de pièces d'exception doivent composer avec une augmentation moyenne de 7% sur l'ensemble des modèles. Le célèbre calendrier perpétuel 5236 illustre parfaitement cette tendance avec un bond spectaculaire de 10 000 dollars.

La justification d'une telle stratégie ? Un positionnement haut de gamme irréprochable et une conviction que la puissance de la marque peut contrebalancer la hausse des coûts et la force du franc suisse sans nuire à la demande. Les experts scrutent désormais l'évolution des ventes pour mesurer l'impact réel de ces nouveaux prix.

La situation contrastée du marché horloger

Bien que les exportations horlogères aient connu une croissance de 7,6% en 2023, le rythme des ventes a lui marqué le pas, chutant à 3,6% lors du second semestre contre 11,8% durant les six premiers mois. Cette dynamique incertaine n'a toutefois pas empêché Patek Philippe d'afficher sa confiance en sa politique tarifaire.

  • Croissance des exportations : +7,6% en 2023
  • Ralentissement des ventes : +3,6% au second semestre contre +11,8% au premier semestre

Cette augmentation fait suite à celle effectuée par au Royaume-Uni en début d'année qui s'établissait autour de 4%. Il est intéressant de noter que les prix chez les revendeurs américains Rolex n'ont pas subi d'accroissement cette année contrairement à ceux du Royaume-Uni.

Lire aussi :   Montres vintage : Comment les montres de poche peuvent compléter votre collection – C'est du sérieux

Répercussions et adaptations stratégiques

La pandémie avait engendré un boom sans précédent pour les fabricants suisses qui avaient déjà ajusté leurs prix à la hausse. Face au ralentissement actuel lié notamment aux hausses des taux d'intérêt et à la baisse générale des dépenses des consommateurs, les acteurs comme ou ont admis ne pas avoir totalement compensé l'appréciation du franc suisse par leurs tarifs précédents.

Quant à Patek Philippe, l'augmentation tarifaire s'étend sur tous ses modèles et toutes les régions. La marque a également procédé au retrait de certains modèles tels que l'Aquanaut Travel Time. Cependant, elle continue d'étoffer son offre avec notamment les nouveautés dévoilées lors du salon Watches & Wonders ou encore la présentation prévue d'une nouvelle collection pour l'année 2024.

Sources : 

Pourquoi les montres Richard Mille sont-elles si chères ?

Sommaire

Rédigé par Martin Jean

Je suis un rédacteur web spécialisé dans l'univers des montres, alliant passion pour les modèles classiques et intérêt pour les montres connectées. Fasciné par l'horlogerie et ses évolutions, je m'attache à explorer les dernières tendances, innovations technologiques et histoires fascinantes qui animent ce secteur.

Amazfit déploie la première mise à jour Zepp OS 3.5 : Une révolution pour les smartwatches

À Dubaï, un centre commercial révolutionnaire où l’on peut conduire de Rolex à Louis Vuitton en voiture électrique