Parmigiani Fleurier dévoile trois nouvelles variantes sportives et colorées de sa Tonda PF Chronographe !

Après le succès rencontré lors du salon Watches and Wonders, la marque Parmigiani Fleurier continue sur sa lancée en 2024. Connue pour ses montres aux cornes de luge emblématiques, elle nous surprend avec trois nouveaux modèles de la Tonda PF Sport Chronographe. Des versions inédites qui jouent la carte de la couleur pour un look résolument casual chic.

La collection Tonda PF, nouvelle carte de visite de la marque

Depuis son lancement il y a trois ans, la gamme Tonda PF s’est imposée comme la nouvelle signature de Parmigiani Fleurier. Avec son design épuré et sa vision contemporaine du bracelet intégré, elle incarne parfaitement l’esprit minimaliste et élégant de la marque :

  • Un boîtier aux lignes fluides, surmonté d’une lunette moletée emblématique
  • Des cadrans au guillochage « clou triangulaire », motif exclusif de la maison
  • Une esthétique pure, rehaussée d’index discrets et d’aiguilles delta lumineuses

Si le style Tonda PF rompt avec les anciens modèles aux compteurs asymétriques, il conserve les détails chers aux amateurs. Un savant équilibre entre modernité et héritage, pour une montre intemporelle.

Place à la couleur avec trois nouvelles références casual chic

Dévoilée l’an dernier, la Tonda PF Sport Chronographe jouait sur le contraste black & white de ses versions panda. Pour 2024, Parmigiani Fleurier enrichit la gamme de trois coloris inédits, pour un look à la fois décontracté et raffiné :

  • Un bleu profond « Milano Blue »
  • Un gris chaud « London Grey »
  • Un gris-bleu polaire « Arctic Grey »

Ces teintes s’invitent sur les compteurs et le rehaut, en contraste subtil avec le cadran argenté guilloché. Elles s’accordent aussi aux bracelets en caoutchouc texturé façon tissu, pour un style sportswear affirmé.

Lire aussi :   Découvrez les meilleures montres sans date : Épurées et intemporelles

Confortables et résistants, ces bracelets sont une alternative séduisante au bracelet acier. Ils apportent une touche décontractée à ce chronographe de luxe, dans l’esprit des Yacht-Master ou des Overseas sur bracelet caoutchouc.

Un boîtier aux proportions parfaites, animé par un calibre manufacture

Avec son diamètre de 42 mm pour seulement 12,9 mm d’épaisseur, la Tonda PF Sport Chronographe est taillée pour le poignet. Ses cornes de luges galbées épousent parfaitement les courbes du poignet, pour un confort optimal.

Cette finesse est remarquable pour un chronographe automatique. Elle témoigne du savoir-faire de la manufacture, qui signe le calibre PF070 de la Tonda PF :

  • Un mouvement certifié chronomètre, à la précision exemplaire
  • Une réserve de marche généreuse de 65 heures
  • Des finitions haut de gamme, visibles à travers le fond saphir
  • Une masse oscillante en or rose 22 carats, ajourée et décorée

Étanche à 100 mètres, la Tonda PF Sport Chronographe est une montre polyvalente. Aussi à l’aise en ville que dans les activités sportives, elle se porte en toute occasion.

Une belle alternative aux chronographes de sport iconiques

Avec son design singulier et ses nouvelles teintes séduisantes, la Tonda PF Sport Chronographe a tout pour devenir un classique. Elle se pose en alternative de choix face aux stars du segment, comme le Rolex Daytona ou le Vacheron Constantin Overseas Chronographe.

Proposée à 27 900 CHF, elle affiche un positionnement tarifaire cohérent. Certes plus onéreuse qu’une Daytona (à condition d’en trouver une !), elle reste moins chère qu’une Overseas, tout en offrant un look plus exclusif. De quoi séduire les amateurs en quête d’une montre à la fois luxueuse, sportive et différente.

Lire aussi :   À la conquête du temps : pourquoi la Rolex Lady-Datejust est l'icône des femmes audacieuses ?

Avec ces trois nouvelles variations colorées, Parmigiani Fleurier consolide le succès de sa ligne Tonda PF Sport Chronographe. La marque prouve qu’elle a plus d’un tour dans son sac pour surprendre les passionnés et s’imposer parmi les grands noms de l’horlogerie. Une réussite qui ne semble pas prête de s’arrêter en si bon chemin !

Afficher Masquer le sommaire