Notre sélection des meilleures nouvelles montres Rolex 2024 !

Lorsque Rolex nous a invités au célèbre hôtel The Mark à Manhattan pour découvrir sa nouvelle collection, nous n’avons pas hésité une seconde. L’occasion idéale de se familiariser avec les merveilleux nouveaux modèles de la marque à la couronne.

Une expérience haut de gamme dès les premiers pas

En approchant des tables de café alignées sur le trottoir devant The Mark Hotel, dans l’Upper East Side de Manhattan, je me suis instantanément senti chic. Une sensation rare pour moi, surtout à neuf heures du matin et avant même d’avoir franchi le seuil de l’hôtel. Preuve que cet établissement 5 étoiles excelle dans l’art de proposer une expérience d’exception à ses hôtes.

Les rayures noires et blanches des parasols en toile se prolongent jusque sur le sol poli du lobby. Ce motif signature, datant de 1927, a été subtilement revisité dans les années 2000 par le célèbre designer français Jacques Grange.

Un écrin idéal pour découvrir les dernières Rolex

C’est dans ce décor raffiné, bercés par le doux bruit des talons sur le sol rayé et le service impeccable du personnel, que mon collègue Sebastien et moi-même avons pris place au restaurant Jean-Georges de The Mark. L’endroit parfait pour prendre le temps de découvrir les dernières créations Rolex.

Si nous avions déjà eu un premier aperçu de la collection 2024 lors du salon Watches and Wonders le mois dernier, rien ne vaut une session d’essayage prolongée dans le cadre feutré d’un hôtel de luxe. Voici nos coups de cœur.

Day-Date 40 mm en or rose avec cadran ombré

Quand apprendrai-je enfin que mes a priori sur les montres (et sur la plupart des choses, en fait) résistent rarement à l’épreuve des faits ? Je suis plutôt un adepte des Rolex 36 mm, en or jaune, avec chiffres arabes. Pourtant, cette Day-Date 40 mm en or rose, avec son cadran ombré inexplicablement sublime et ses chiffres romains « déconstruits » (composés d’éléments en or séparés), a balayé mes préjugés en un clin d’œil.

Lire aussi :   Découvrez les montres vintage incontournables : Tudor, Rolex, et bien plus encore !

Ce cadran ombré, qui fait référence à une technique de dégradé subtil d’une teinte à l’autre, est tout simplement époustouflant. Scintillant, dansant, mouvant… les adjectifs me manquent pour décrire cette merveille qui parvient à rester intensément noire.

1908 40 mm en platine avec cadran bleu glacier

Nombreux sont ceux qui ont élu cette montre habillée de 40 mm comme leur favorite de la collection Rolex 2024. Et pour cause : son cadran scintillant est tout simplement hypnotique. Presque trop pour certains, mais l’éclat du platine poli et le guillochage du cadran s’équilibrent à merveille.

Cette pièce capture à la perfection l’esprit des premières Rolex, tout en offrant une expérience de port résolument moderne. Une vraie réussite.

GMT Master II avec bracelet Jubilee

Voici la montre qui manquait au catalogue Rolex : une GMT Master II en acier, sans fioritures, ni couleurs criardes, ni métal précieux superflu. Même Sebastien, pourtant peu attiré par les montres de sport, a été séduit par son élégance intemporelle.

Je l’ai d’ailleurs choisie comme l’une des meilleures montres de sport 2024. Malgré ma préférence habituelle pour les anciens modèles Rolex à lunette en aluminium, je dois bien admettre que les versions modernes, avec leur lunette Cerachrom, sont meilleures à tous points de vue. Sans oublier cette magnifique touche de vert propre à la marque !

Deepsea en or jaune massif

Cette montre défie toute logique, ne serait-ce que par son poids conséquent. Presque rédhibitoire. Mais les Rolex de sport en or massif existent depuis longtemps, illustrant la volonté de la marque de concilier élégance et performance.

Lire aussi :   Les premières montres pour femmes : Style et fonctionnalité

Cette Deepsea est assurément la pièce la plus « buzz » de la collection 2024. Plus objet de discussion que montre au poignet, elle n’en reste pas moins époustouflante, surtout accompagnée des tatouages adéquats. Ceux qui l’ont essayée s’accordent sur deux points : elle est très lourde, et elle rend bien mieux au poignet qu’on ne pourrait l’imaginer. Parfois, il est bon de défier la logique.

De ces quelques heures passées à The Mark en compagnie des dernières créations Rolex, nous retiendrons surtout le plaisir de prendre le temps d’apprécier ces garde-temps d’exception dans un cadre à la hauteur de leur prestige. Une expérience unique, à l’image de ces montres qui redéfinissent, année après année, les codes de l’horlogerie de luxe.

Afficher Masquer le sommaire