en

Louis Vuitton dévoile trois chefs-d’œuvre horlogers qui redéfinissent le luxe

Explorant de nouveaux sommets dans l'univers de la haute horlogerie, présente trois collections inédites, mêlant métiers d'art exceptionnels et savoir-faire technique. Une trilogie époustouflante où la créativité et l'excellence sont de mise.

Une collaboration spectaculaire avec Frank Gehry

La collection voit son apogée avec le Tambour Moon Flying Tourbillon Poinçon de Genève Sapphire Frank Gehry. Une édition limitée, fruit de la collaboration entre Louis Vuitton et l'architecte de renom Frank Gehry. Inspiré par ses précédentes créations pour la marque, ainsi que par la version 2022 de la Tambour Moon Saphir, Gehry nous offre une montre dont le boîtier, les cornes, le cadran et la couronne en saphir créent une sensation d'aérien, accentuée par un mouvement squeletté en or rose.

Le mouvement, une véritable prouesse technique réalisée par La Fabrique du Temps à Genève, est doté d'un tourbillon volant certifié Poinçon de Genève, tournant une fois par minute.

Cette pièce exceptionnelle, avec son boîtier de 43.8mm et son épaisseur de 11.27mm, embarque le calibre LFTMM05.01, un tourbillon volant squeletté de 160 composants, promettant une réserve de marche de 80 heures. Son prix ? Près de 860 000€ pour une édition limitée à cinq exemplaires.

Escale Cabinet Of Wonders : une immersion dans l'art

La continuité de cette ambition artistique s'exprime au travers de la série Escale Cabinet of Wonders. Comprenant trois modèles

  • Jardin Koi, Nuage de Dragon et Jungle de Serpent
  • chaque montre, limitée à 20 exemplaires, se vend environ 250 000€, invitant à la découverte des merveilles rassemblées par Gaston-Louis Vuitton au cours du XXe siècle.
Lire aussi :   Découverte des montres Louis Vuitton Tambour Slim Vivienne : Sakura et Astronaute, un univers de luxe et de précision

Particulièrement remarquable, le modèle « Jungle de Serpent » est une véritable œuvre d'art au poignet. Représentant une forêt dense, le cadran est composé de 267 pièces individuelles en bois, parchemin et paille, minutieusement découpées et assemblées. Un serpent y serpente, fusionnant micro-sculpture, gravure et émaillage champlevé pour un effet tri-dimensionnel saisissant.

Ces garde-temps, tout en reprenant les cornes de boîtier polies à la main évoquant les ferrures traditionnelles des malles Louis Vuitton, embarquent le calibre LFT023, un mouvement automatique offrant une réserve de marche de 50 heures.

Tambour Slim Vivienne Jumping Hours : une touche de poésie

Pour compléter cette trilogie de nouveautés, Louis Vuitton nous présente deux montres Tambour Jumping Hours : Sakura et Astronaut. Ces pièces mettent en scène Vivienne, mascotte de la marque depuis 2017, dans des motifs ludiques et enchanteurs.

Le modèle « Sakura » s'inspire de la floraison des cerisiers japonais, matérialisée à travers un cadran en nacre rose parsemé de fleurs et de monogrammes. Quant au modèle « Astronaut », il propulse Vivienne dans l'espace, incarné par un cadran en aventurine bleue MoP agrémenté de planètes et de diamants, tel un petit système solaire au poignet.

Portées par un boîtier en or blanc sertis de diamants et mesurant 38mm de diamètre pour une épaisseur de 12.2mm, ces montres sont alimentées par le calibre LV 180, un mouvement de double aperture jumping hour, développé et assemblé par LFdT. Vendues à environ 108 000€ chacune, ces pièces sont littéralement constellées de diamants, avec plus de 3.8 carats de diamants taille brillant en plus d'un diamant taille rose.

Lire aussi :   La montre Tambour Moon Flying Tourbillon Poinçon de Genève Saphir Frank Gehry de Louis Vuitton : une œuvre d'art horlogère

Louis Vuitton consolide ainsi sa position dans le domaine de la haute horlogerie, en alliant métiers d'art et innovations techniques. Ces trois collections témoignent de l'engagement de la marque à pousser les frontières de l'excellence et du luxe, en créant non seulement des montres, mais de véritables œuvres d'art à porter.

Révélation imminente : la nouvelle montre Google sous Wear OS promet des merveilles

Sommaire

Rédigé par Martin Jean

Je suis un rédacteur web spécialisé dans l'univers des montres, alliant passion pour les modèles classiques et intérêt pour les montres connectées. Fasciné par l'horlogerie et ses évolutions, je m'attache à explorer les dernières tendances, innovations technologiques et histoires fascinantes qui animent ce secteur.

Le meilleur des montres Garmin en 2024 – Nos choix pour chaque activité extérieure

La Calatrava de Patek Philippe : Un hymne à l’artisanat d’excellence et à l’innovation horlogère