en

L’industrie horlogère Suisse atteint des sommets avec 31 Milliards de dollars d’exportations en 2023

Un tourbillon de succès pour l'industrie horlogère suisse qui, malgré un contexte économique incertain, établit un nouveau record d'exportations avec une valeur totale impressionnante de 31 milliards de dollars.

Bilan annuel : Croissance et ralentissement

L'année dernière a été marquée par une forte croissance des exportations horlogères suisses, atteignant la somme record de près de 31 milliards de dollars, soit environ 26.7 milliards de francs suisses. Cette performance est le résultat d'une augmentation annuelle de 7.6 pourcent par rapport à l'année précédente. Cependant, il est intéressant de noter que la croissance a été inégale tout au long de l'année, avec un pic de 11.8 pourcent durant le premier semestre, suivi d'un ralentissement notable à seulement 3.6 pourcent dans la seconde moitié.

Malgré les vents contraires de l'économie mondiale, les consommateurs ont continué à plébisciter les garde-temps suisses avec une augmentation du nombre de montres-bracelets exportées de 7.2 pourcent, représentant ainsi 1.1 million d'unités supplémentaires écoulées hors des frontières helvétiques en 2023.

Les chiffres clés des exportations

  • Les montres mécaniques ont engendré près de 80 pourcent du chiffre d'affaires à l'exportation
  • Les montres à quartz ont représenté trois quarts de l'accroissement en volume
  • Les montres dont le prix à l'exportation dépasse les $3,480 (3,000 francs) ont généré 92 pourcent du chiffre d'affaires total
  • Les montres dont le prix est inférieur à $232 (200 francs) ont compté pour 83 pourcent dans l'augmentation des volumes exportés

Cette répartition souligne la dominance continue des montres haut-de-gamme dans la valeur totale des exportations tandis que les modèles plus accessibles dominent en termes d'unités vendues.

Des marchés diversifiés et dynamiques

L'Asie continue d'être le moteur principal avec presque la moitié (49 pourcent) des exportations horlogères suisses dirigées vers ce continent. L'Europe suit avec une part de marché s'élevant à 30 pourcent et les Amériques avec 19 pourcent. Sur ce terrain, les États-Unis se démarquent en tant que premier marché mondial pour les montres suisses avec une hausse des exportations atteignant environ $4.8 milliards (4.1 milliards francs).

La Chine et Hong Kong viennent compléter le podium des marchés importateurs majeurs, affichant respectivement une croissance jusqu'à $3.2 milliards (2.8 milliards francs) et $2.7 milliards (2.4 milliards francs).

Perspective sur l'emploi et prévisions futures

Soulignons également que le secteur horloger suisse a vu ses effectifs augmenter significativement avec une croissance de 7.7 pourcent du nombre d'employés atteignant plus de 65,000 personnes en activité au sein de cette industrie prestigieuse.

Pour ce qui est des perspectives futures, la Fédération Horlogère Suisse prévoit une année ‘plus calme' en matière d'exportations pour 2024 avec des résultats qui devraient ‘rester élevés ou ne légèrement augmenter'. La prudence semble donc être le maître-mot au sein des marques horlogères face aux incertitudes économiques influençant la confiance des consommateurs à tous les niveaux.

Sommaire

Rédigé par Sarah Pallin

Après un stage passionnant dans le domaine de la rédaction, j'ai été immédiatement attiré par l'opportunité de devenir pigiste, ce qui m'a incité à revenir dans ce milieu fascinant. Ma passion pour les montres, qu'elles soient classiques ou connectées, se reflète dans mes écrits, où je m'efforce de capturer l'élégance intemporelle et l'innovation technologique.

Découverte en avant-première : Hublot MP-10 Tourbillon Weight Energy System Titanium, une fusion d’innovation et d’exclusivité

Les Smartwatches : Quand élégance rime avec performance avec un petit top 4 !