en

L’ère des montres Wear OS de Fossil s’achève, Google pointé du doigt

Le monde des smartwatches assiste à un tournant majeur : , acteur incontournable de l'horlogerie connectée sous Wear OS, se retire du marché. Cette décision vient souligner l'échec de Google à maintenir une diversité d'acteurs dans cet écosystème. Analysons les raisons de ce retrait et ses implications pour l'industrie.

La fin d'une époque pour Fossil et Wear OS

Depuis son achat par Google en janvier 2019, une partie de la technologie ‘smartwatch' de Fossil avait semé des indices précurseurs de son déclin. Malgré des montres au design attrayant et des idées novatrices, la personnalisation très limitée imposée par Wear OS à l'époque ne permettait pas à Fossil de se distinguer suffisamment sur le marché. Le style était certes un facteur différenciant pour Fossil, mais l'hégémonie croissante de avec Wear OS 3 et la prise de contrôle partielle par Google avec le Pixel Watch ont mis en péril sa position.

Fossil, avec son héritage horloger traditionnel, a longtemps été synonyme d'excellence dans le domaine des montres connectées sous Wear OS. Cependant, entre les acquisitions technologiques par Google et le partenariat exclusif entre Google et Samsung pour le lancement du Wear OS 3, il semblait inévitable que Fossil serait marginalisé.

Les conséquences d'un partenariat exclusif

Samsung a eu la primeur du nouveau système Wear OS 3 avec ses Galaxy Watch 4. Si cela a initialement suscité un vif engouement, les retards concernant la mise à jour des montres existantes ont rapidement semé le doute quant à l'avenir du système. Les promesses tardives de Google sur les mises à jour n'ont fait qu'accroître la frustration des utilisateurs et des fabricants.

  • Délai presque annuel pour la mise à jour vers Wear OS 3 chez Fossil
  • Sortie retardée jusqu'en novembre 2023 pour la version Wear OS 3.5
  • L'avantage concurrentiel accordé à Samsung avec chaque nouvelle génération
Lire aussi :   Zoom sur les dernières tendances en matière de design de montres connectées

Mobvoi : dernier bastion des montres Wear OS ?

Mobvoi et sa gamme TicWatch représentent désormais l'un des derniers refuges pour les amateurs de montres connectées sous Wear OS. La TicWatch Pro 5 lancée en 2023 fonctionnant sous Wear OS 3.5, bien que performante, reflète la difficulté grandissante pour les marques autres que Samsung ou Google à rester compétitives sur ce marché.

  • Mise à jour tardive vers Wear OS 3 chez Mobvoi, disponible seulement en décembre 2023
  • Absence du Google Assistant sur la dernière TicWatch Pro 5 malgré Wear OS 3.5

Ce contexte renforce davantage le sentiment que Mobvoi pourrait être le prochain sur la liste des abandons face aux géants tel que Samsung et Google.

Vers une homogénéisation indésirable du marché ?

L'éventail des choix pour les fans de Wear OS se rétrécit dangereusement, menaçant l'individualité même qui faisait jadis l'appel d'un système Android ouvert. Avec le retrait progressif d'autres fabricants comme Fossil, on assiste peut-être à une transformation indésirable du marché où les options se limitent dangereusement aux propositions monolithiques comme celles d' Watch.

Sommaire

Rédigé par Luc Jarson

Passionné par le monde horloger, je consacre mes journées à explorer l'univers des montres, des modèles classiques aux montres connectées. Mon objectif est de dévoiler les secrets de ces garde-temps et de partager avec vous des découvertes captivantes. Ma curiosité me guide vers les tendances et innovations qui sauront éveiller votre intérêt.

Top 4 des meilleures montres à moins de 250€ : Élégance et performance à petit prix

Splendid Splitters: Les 4 Chronographes rattrapante à ne pas manquer