Des salons prestigieux aux chiffres du marché, l'horlogerie de luxe est un secteur en perpétuelle effervescence. Découvrez les événements qui rythment le monde des montres haut de gamme et les tendances actuelles du marché français.

L'éclat de l'horlogerie suisse à travers les âges

La Suisse, reconnue comme le coeur battant de l'horlogerie de luxe, a vu son histoire marquée par des périodes fastes autant que par des crises. Les marques suisses comme , ou encore sont aujourd'hui synonymes d'excellence horlogère et continuent d'influencer le secteur à l'échelle mondiale. Les salons tels que Baselworld s'inscrivent dans cette tradition en mettant en avant ces acteurs majeurs, tout en accueillant des innovations et des créateurs émergents.

Cependant, même ce bastion traditionnel a dû faire face à la nécessité d'évoluer, notamment avec la transition numérique. Le salon Baselworld lui-même a été contraint de se réinventer pour rester pertinent dans un monde où la rapidité et l'accès instantané, notamment via le e-commerce, sont désormais primordiaux.

L'avenir des salons dédiés à l'horlogerie haut de gamme

L'univers des salons horlogers est en pleine mutation. La crise sanitaire mondiale ayant eu un impact considérable sur leur organisation, ces événements ont dû repenser leur format et leur offre pour continuer à attirer professionnels et passionnés. Le salon Baselworld, après avoir été annulé puis reporté, a annoncé une nouvelle formule pour revenir plus fort.

  • Nouvel espace dédié à l'artisanat
  • Podium pour défilés
  • Espace restauration amélioré avec fontaine et décor végétal

Ces changements visent à redynamiser le salon, qui malgré une baisse du nombre d'exposants, reste un lieu privilégié pour découvrir les dernières collections et passer commande pour les détaillants.

Marché français : une valeur fluctuante mais résiliente

Selon Statista, le marché français des montres a connu diverses fluctuations entre 2010 et 2021 avec une valeur culminant à 1,9 milliard d'euros en 2019. Bien que la valeur ait légèrement diminué à 1,53 milliard d'euros en 2021, cela témoigne toutefois d'une résilience certaine du secteur malgré les crises économiques et sanitaires récentes.

Cette tendance suggère une demande toujours forte pour les montres de luxe qui ont su s'adapter aux nouvelles pratiques de consommation. Le regain d'intérêt pour l'artisanat local ainsi que pour les marques françaises telles que ou Horloger, participe également au maintien d'une dynamique positive sur le marché national.