en

L’Apple Watch sur Android : un choix plus large, mais sans bouleversement du marché

a récemment avoué avoir passé trois ans à essayer de rendre l'Apple Watch compatible avec Android, avant d'abandonner le projet en raison de limitations techniques. Cette révélation, faite dans le cadre d'une réponse au procès antitrust du Département de la Justice américain, soulève des questions sur les motivations réelles derrière cette décision et ses implications potentielles sur le marché des smartwatches.

Un aperçu inédit du processus interne d'Apple

Selon les informations fournies à 9to5Mac, Apple a exploré la possibilité de supporter Android sur l'Apple Watch pendant trois ans. Cette initiative, révélée dans le contexte du procès antitrust du Département de la Justice (DOJ) contre Apple, visait à contrecarrer l'argument selon lequel l'Apple Watch contribue à maintenir le monopole d'Apple sur le marché des smartphones aux États-Unis.

  • Le DOJ argue que le passage à un smartphone d'un autre type devient plus coûteux pour l'utilisateur, car cela l'oblige à abandonner son Apple Watch pour un nouveau modèle compatible avec Android.
  • En réponse, Apple a confirmé pour la première fois avoir envisagé puis abandonné l'idée du support d'Android pour l'Apple Watch, citant des limitations techniques comme raison principale.

Entre problèmes techniques et considérations commerciales

La mention de limitations techniques par Apple contredit les rumeurs antérieures. Un rapport de Bloomberg en 2023 suggérait que le projet, internement nommé ‘Project Fennel', a été abandonné presque à son achèvement pour des « considérations commerciales ».

  • Une source proche du dossier a indiqué que rendre l'Apple Watch compatible avec Android « diluerait la valeur de la montre pour l'iPhone », mettant en lumière les véritables motivations derrière la décision.
Lire aussi :   Les montres intelligentes ne devraient pas vous obliger à choisir entre Apple et Android

Impact sur le paysage des smartwatches

La stratégie de jardin clos d'Apple n'est pas la seule raison du succès de l'Apple Watch ces dix dernières années. Apple a produit des smartwatches de première classe, tandis que son rival théorique, de Google, a été largement négligé.

  • L'ouverture de l'Apple Watch aux utilisateurs Android pourrait potentiellement nuire aux ventes de smartwatches compatibles avec Android.
  • Néanmoins, l'argument du DOJ selon lequel cette approche limite le choix des consommateurs est difficile à contester.

Un contexte plus large

Google/Android a également adopté une compatibilité fermée avec les smartphones ces dernières années. Des appareils comme la Galaxy Watch 6, la Watch 2 et d'autres montres modernes Wear OS sont tous incompatibles avec l'iPhone. Une ouverture de Google à ce niveau serait également la bienvenue.

Conclusion : vers un changement potentiel ?

Nous en sommes encore aux premières étapes du procès entre le DOJ et Apple, et personne ne sait encore quelles seront les conséquences pour des appareils comme l'Apple Watch. Tout changement, même limité, en faveur du support d'Android par Apple serait accueilli favorablement, signifiant un pas de plus vers une plus grande liberté de choix pour les consommateurs. Cela pourrait également encourager une concurrence plus saine sur le marché des smartwatches, stimulant l'innovation et offrant aux utilisateurs une gamme plus variée de produits à choisir.

Découvrez le nouveau record du monde : une montre plus fine qu'une pièce de 5 centimes, à découvrir !

Sommaire
Lire aussi :   Les meilleures montres connectées pour femmes : élégance et fonctionnalité

Rédigé par Luc Jarson

Passionné par le monde horloger, je consacre mes journées à explorer l'univers des montres, des modèles classiques aux montres connectées. Mon objectif est de dévoiler les secrets de ces garde-temps et de partager avec vous des découvertes captivantes. Ma curiosité me guide vers les tendances et innovations qui sauront éveiller votre intérêt.

La montre Casio F-100 d’Alien: Un accessoire devenu légende

La série « Hidden Glow » de G-SHOCK : quand l’élégance rencontre la phosphorescence