La Fitbit Ace LTE de Google : un mélange de Nintendo, Tamagotchi et Google dans une smartwatch pour enfants

Conçue pour les enfants, cette montre connectée m’a donné envie d’en avoir une pour me motiver à être plus actif, même en tant qu’adulte.

Une collaboration inédite pour une montre innovante

À quoi ressemblerait une montre connectée si Nintendo, Google et Fitbit s’associaient pour la créer ? Selon Google, il s’agirait de la nouvelle Fitbit Ace LTE, qui sera lancée le 5 juin dans la boutique en ligne de Google et sur Amazon, au prix de 229,99 dollars.

Anil Sabharwal, vice-président de Google et directeur général de la santé et des wearables, confie à Inverse lors d’une présentation produit : « Deux tiers des centaines de parents inclus dans les tests bêta ont déclaré que leurs enfants faisaient plus d’exercice. Nous avons résolu des problèmes importants, et ce de manière responsable. »

Une influence Nintendo indéniable

Bien que Nintendo ne soit pas impliqué dans la Fitbit Ace LTE, cette smartwatch Android à 230 dollars, destinée aux enfants de 7 ans et plus, s’inspire largement de l’univers Nintendo… et des Tamagotchi. Les avatars « Eejie » et certains mini-jeux comme Pollo 13 Space Race, un clone de Mario Kart, rappellent immédiatement les créations de Nintendo.

Du côté matériel, la Fitbit Ace LTE n’est pas si différente de la Pixel Watch 2, avec les mêmes capteurs électriques et une autonomie d’environ 16 heures. Mais étant destinée aux enfants, elle se devait d’être suffisamment robuste pour survivre à la vie dans les cours de récréation.

Des bracelets façon « cartouches » à collectionner

Les bracelets de la montre ont également été pensés dans un esprit Nintendo. Contrairement aux bracelets des Pixel Watch parfois capricieux à attacher, ceux de la Fitbit Ace LTE s’enclenchent facilement avec un « clic » satisfaisant. Google les a surnommés « cartouches », s’inspirant des anciennes cartouches de jeux Nintendo.

Lire aussi :   Pourquoi je ne porterai plus jamais de montre connectée pour dormir

Il y a aussi un aspect de collection dans ces bracelets, vendus séparément à 35 dollars. En les connectant à la montre, ils débloquent de nouveaux avatars Eejie, des objets exclusifs et des éléments différents sur le cadran. Six modèles seront disponibles au lancement en quantité limitée, avec de nouveaux designs à venir.

Une interface ludique inspirée de Nintendo et Tamagotchi

L’influence Nintendo va au-delà du matériel. L’interface logicielle est clairement inspirée de Nintendo et des Tamagotchi. Au lieu de cercles d’activité comme sur l’Apple Watch, le cadran affiche un « noodle » coloré représentant l’activité, avec des designs ludiques comme un serpent chassant un insecte.

L’écran d’accueil n’est pas non plus comme celui des montres pour adultes. Il s’agit d’un carrousel de mini-jeux, faisant partie du service « Fitbit Arcade » inclus dans l’abonnement mensuel « Ace Pass ». Ces jeux, basés sur le concept de « jeu par intervalles », sont conçus pour être joués 2 à 3 minutes, 5 à 10 fois par jour, afin de motiver l’activité physique.

Motiver les enfants à bouger grâce au jeu

Sabharwal explique : « Les temps d’écran explosent, 80% des enfants n’atteignent pas leurs objectifs d’activité quotidiens selon l’OMS. » Au lieu de leur donner un iPad ou de leur dire d’aller jouer dehors, la Fitbit Ace LTE mise sur la ludification et la technologie pour les inciter à bouger, en les « piégeant » dans l’exercice via les mini-jeux.

En jouant, les enfants font avancer leurs avatars Eejie sur une carte virtuelle pour débloquer de nouveaux niveaux. Ils gagnent des tickets d’arcade virtuels en bougeant ou en réalisant des missions sportives, qu’ils peuvent dépenser pour personnaliser leurs chambres virtuelles façon Animal Crossing ou Les Sims. C’est un peu un Tamagotchi au poignet.

Lire aussi :   Découvrez pourquoi l'Apple Watch Ultra est le choix parfait pour les aventuriers et les professionnels !

Un coût d’entrée élevé

Malgré son attrait, la Fitbit Ace LTE a un prix conséquent : 230 dollars pour la montre, 35 dollars pour les bracelets supplémentaires, et 10 dollars par mois pour l’abonnement « Ace Pass » (qui inclut la 4G, l’accès à Fitbit Arcade et le contrôle parental). 385 dollars pour la montre, un an d’abonnement et un bracelet en plus, ce n’est pas donné pour une montre enfant, d’autant qu’une Pixel Watch 2 démarre à 350-400 dollars.

Les parents devront peser le pour et le contre par rapport à un simple smartphone bon marché, même si beaucoup seront prêts à payer cher pour un appareil offrant sécurité, confidentialité des données et motivation à bouger pour leurs enfants. Google propose une remise de 50% sur l’Ace Pass jusqu’au 31 août et un bracelet gratuit, mais le coût total sur plusieurs années peut faire réfléchir.

Néanmoins, la Fitbit Ace LTE apporte une approche innovante et ludique dans l’univers des wearables pour enfants. « Tant d’appareils sont condescendants envers les enfants ou sont juste des appareils pour adultes verrouillés », note Sabharwal. « Pour créer quelque chose pour les enfants, il faut le faire d’une manière qui leur parle, avec personnalisation, collection et expériences de jeu. »

Une approche qui pourrait inspirer les futures montres pour adultes ? Sabharwal voit « beaucoup d’opportunités » et une « possibilité de transition » des enfants vers des appareils Pixel plus matures. En attendant, la Fitbit Ace LTE répond à un besoin important. Et si les montres connectées devenaient aussi amusantes à porter et utiliser pour les grands que pour les petits ?

Lire aussi :   Découvrez les meilleurs montres pour la natation : performance et étanchéité au rendez-vous !
Afficher Masquer le sommaire