en

Garmin révolutionne la mesure du rythme cardiaque : innovation ou excès de zèle ?

, le géant de l'électronique dédié aux activités en plein air, introduit une nouveauté sur ses montres connectées, suscitant à la fois curiosité et interrogation parmi ses utilisateurs. La firme persiste à utiliser le capteur optique de fréquence cardiaque (OHR) intégré au dos de la montre, même lorsqu'un moniteur externe de fréquence cardiaque est connecté. Est-ce une erreur ou une fonctionnalité intentionnelle ? Découvrons ensemble les dessous de cette innovation.

Un changement controversé

Sur les gammes Fenix et Epix, ce comportement a commencé à être observé après la série Beta 16.00. Auparavant, la connexion d'un moniteur externe de fréquence cardiaque désactivait automatiquement le capteur OHR de la montre, une indication logique que la montre utilisait bien les données du moniteur externe et une fonctionnalité appréciée pour économiser la batterie de la montre.

Ce nouveau comportement a suscité de nombreuses questions sur les forums de Garmin. Un modérateur a expliqué que ce changement est en préparation de nouvelles fonctionnalités à venir, soulignant que cette action n'était pas une phase bêta mais bien une fonctionnalité délibérée.

Les raisons derrière le double suivi

Le maintien actif des deux capteurs de fréquence cardiaque, bien qu'intrigant, repose sur plusieurs justifications :

  • Consistance : L'activation simultanée des deux capteurs permet d'obtenir des données de fréquence cardiaque et de variabilité de la fréquence cardiaque plus constantes. Si l'un des capteurs perd des données pendant l'exercice, l'autre peut continuer à enregistrer sans interruption.
  • Garmin Pay : Le fonctionnement continu du capteur OHR permet à la fonctionnalité Garmin Pay de fonctionner sans problème, garantissant que le dispositif reste en contact avec la peau et évitant ainsi de devoir saisir à plusieurs reprises le code PIN pour des transactions successives.
Lire aussi :   Entrée de gamme ou haut de gamme ? Décryptage du choix entre le Forerunner 165 et le 265 pour les coureurs

Des solutions pour les préoccupations liées à la batterie

Face aux inquiétudes concernant la potentielle augmentation de la consommation de la batterie, Garmin propose plusieurs solutions :

  • Désactivation manuelle : Les utilisateurs peuvent désactiver manuellement le capteur OHR dans les paramètres de la montre. Cependant, il est crucial de se rappeler de le réactiver par la suite pour le suivi quotidien de la fréquence cardiaque.
  • Modes d'énergie : La fonction de gestion de l'énergie de Garmin permet de configurer des « Modes d'énergie » avec des paramètres personnalisés pour des activités spécifiques, incluant la désactivation automatique de l'OHR pour certaines activités.

Comment distinguer les sources de données ?

Il peut être difficile de savoir si les données de fréquence cardiaque proviennent de la montre ou du moniteur externe. Garmin assure que si vous enregistrez une activité tout en portant un moniteur externe de fréquence cardiaque correctement connecté, votre montre utilisera principalement ces données. L'exception est lorsque le moniteur externe perd le signal en cours d'activité ; dans ce cas, le capteur de la montre prendra le relais.

Malheureusement, il n'existe pas d'indicateur clair sur la montre elle-même pour montrer quelle source de fréquence cardiaque est active, une fonctionnalité que les utilisateurs ont demandé à Garmin d'ajouter pour simplifier la distinction.

Entre innovation et défis

La décision de Garmin de maintenir le capteur OHR actif en parallèle d'un moniteur de fréquence cardiaque externe présente certes des justifications valables, mais elle soulève également des questions et des défis, notamment en termes d'autonomie de la batterie et de clarté des données. Plus important encore, elle nous laisse dans l'attente des potentielles fonctionnalités que Garmin prévoit d'ajouter à ses montres, marquant peut-être le début d'une nouvelle ère dans le suivi de la santé et du bien-être.

Découverte de la Cartier Tortue Monopoussoir Chronographe : un retour en grâce époustouflant

Sommaire
Lire aussi :   Découverte imminente : une nouvelle montre Garmin arrive, et ce n'est pas la Fenix 8 !

Rédigé par Martin Jean

Je suis un rédacteur web spécialisé dans l'univers des montres, alliant passion pour les modèles classiques et intérêt pour les montres connectées. Fasciné par l'horlogerie et ses évolutions, je m'attache à explorer les dernières tendances, innovations technologiques et histoires fascinantes qui animent ce secteur.

Comment utiliser Strava avec votre montre connectée

Seiko présente sa nouvelle série Presage Classic