Évitez la nouvelle génération de bagues intelligentes – Voici pourquoi!

L’engouement pour les bagues connectées gagne du terrain dans l’univers des wearables. Mais est-ce un achat judicieux face aux montres intelligentes déjà omniprésentes et bien plus abouties? Décryptage d’un gadget qui pourrait bien faire figure de superflu dans votre panoplie high-tech.

Les bagues connectées, une redondance technologique?

Assistons-nous à la naissance d’un gadget superflu dans le milieu des accessoires connectés? Alors que les montres intelligentes et les téléphones portables offrent déjà une myriade de fonctionnalités, les géants de la tech parient sur le potentiel des bagues connectées.

Les trackers de santé numériques se multiplient, et notre quotidien semble déjà bien pourvu en appareils nous informant de nos performances physiques et de notre bien-être. Les montres connectées analysent déjà notre sommeil, notre rythme cardiaque et nos activités quotidiennes. Dans ce contexte, la vraie nécessité d’une bague additionnelle peut légitimement être remise en question.

  • Surveillance du sommeil
  • Analyse du rythme cardiaque
  • Évaluation des températures corporelles

Les bagues connectées n’offrent, en somme, rien de nouveau par rapport à leur cousine plus volumineuse, la montre connectée.

Technologie miniaturisée, fonctionnalités limitées

Si la bague connectée se distingue de la montre par sa discrétion, en raison de son format réduit, elle subit en contrepartie une limitation dans ses capacités technologiques. Contrairement aux montres connectées, qui traitent une multitude de données en temps réel, les bagues sont contraintes de déléguer cette tâche à un smartphone lié.

La réduction de taille a un prix: celui de la performance et de l’autonomie des fonctionnalités. Bien que des compagnies telles que Samsung et Apple investissent d’importants moyens dans cette nouvelle vague de gadgets portables, il est difficile de concevoir leur place sur le marché, face aux montres intelligentes bien établies.

Lire aussi :   Apple contre Masimo : un combat de brevets qui pourrait freiner les innovations santé de la montre connectée

Autonomie et simplicité: les arguments des bagues connectées

Que peuvent bien avoir à offrir les bagues connectées? Sur le papier, elles promettent une plus grande autonomie et une simplicité d’utilisation. Alors que certaines montres connectées nécessitent des recharges fréquentes, les bagues connectées jouissent de leur simplicité pour offrir une durée de vie plus étendue – parfois jusqu’à une semaine.

Cependant, il paraît évident que la réduction de taille impacte directement la quantité et la diversité des activités traçables. Par exemple, elles s’avèrent beaucoup moins efficaces pour le suivi d’activités sportives, une métrique pourtant essentielle à la surveillance de la santé.

Un marché de niche aux promesses limitées

Les bagues intelligentes ne sont pas dépourvues d’avenir, mais elles semblent pour l’instant cantonnées à une niche spécifique. Elles pourraient éventuellement servir de télécommande pour d’autres appareils connectés grâce à des gestes effectués avec le doigt sur lequel la bague est portée. Cependant, en l’état actuel, elles n’offrent pas une véritable innovation par rapport aux montres connectées ou aux trackers de santé.

Leur positionnement tarifaire (entre environ 300 à 420 euros), associé parfois à un abonnement mensuel supplémentaire, soulève des doutes quant à leur rapport qualité-prix. Pour ceux qui sont particulièrement attentifs à la qualité de leur sommeil, une bague connectée pourrait offrir des informations précieuses, mais la montre connectée demeure une option plus polyvalente.

Les montres connectées, avec leur riche éventail de fonctionnalités et leur interface plus élaborée, continuent de dominer le marché des wearables. Leurs capacités bien établies semblent reléguer les bagues connectées à un rôle accessoire, voire secondaire. Finalement, il apparaît que les avantages tangibles d’une telle technologie soient encore à prouver.

Lire aussi :   Apple renonce à une innovation majeure pour la prochaine Apple Watch Ultra
Afficher Masquer le sommaire