Découvrez la Montre Isotope x Revolution Mercury Édition Limitée : Un Chef-d’Œuvre de Polissage Miroir !

Préparez-vous à être ébloui par la nouvelle montre Isotope x Revolution Mercury, une pièce exceptionnelle inspirée par les différentes interprétations du mercure (métal liquide, mythologie et design moderniste). Cette montre en acier inoxydable poli est la première à arborer un cadran convexe à finition miroir, offrant une expérience visuelle unique et captivante.

Une montre inspirée par la mythologie et le design

La Mercury tire son inspiration de diverses sources, notamment du dieu romain Mercure, également connu sous le nom d’Hermès dans la mythologie grecque, et du train Mercury à forme de balle conçu par l’architecte Henry Dreyfuss au milieu du siècle dernier. Isotope a habilement intégré ces influences dans la conception de la montre.

Un cadran convexe à finition miroir révolutionnaire

Le cadran convexe en trois parties de la Mercury est poli miroir, une première selon Isotope et Revolution. Cette prouesse technique a nécessité des mois de travail aux ingénieurs d’Isotope pour perfectionner les techniques de polissage requises afin d’obtenir une uniformité sur toute la surface courbe. Chaque composant du cadran en trois parties (cadran, sous-cadran et anneau entourant le sous-cadran) est d’abord poli selon la technique Sallaz, un procédé réputé pour produire des surfaces miroitantes, puis est poli à la main. Le résultat est stupéfiant :

  • Un cadran convexe à finition miroir, une première dans l’industrie horlogère
  • Un reflet uniforme sur toute la surface courbe grâce à un polissage minutieux
  • Un jeu de lumière captivant qui attire l’œil et suscite l’admiration

Des aiguilles et un sous-cadran inspirés de la mythologie et du design moderniste

Les aiguilles des heures et des minutes, entièrement réalisées à la main, rappellent les couronnes de laurier de la mythologie romaine et se rejoignent à leurs marqueurs horaires respectifs pour former une élégante feuille. Le petit sous-cadran des secondes, encadré par un anneau poli, évoque le phare avant du train Mercury Streamline. L’absence de marqueurs horaires permet de mettre en valeur la finition miroir et de concentrer l’attention du porteur sur les trois muses représentées par :

  • La Lacrima à 12 heures, signature d’Isotope
  • Les aiguilles en forme de feuille, symboles de la mythologie romaine
  • Le sous-cadran, rappelant le design moderniste du train Mercury
Lire aussi :   Isotope et William Wood résolvent leur différend sur le plagiat du concept Fire Exit

Un boîtier et des finitions qui subliment le concept de « montre miroir »

Les lignes courbes du boîtier et l’acier poli rappellent l’esthétique Streamline Moderne du train Mercury et renforcent le concept de « montre miroir ». La Mercury perpétue également la tradition de la marque d’incorporer la Lacrima dans les cornes en concevant chaque corne en forme de demi-larme. Les cornes sont légèrement surélevées par rapport au reste du boîtier, ce qui crée une dimension supplémentaire et offre une belle rupture avec l’aspect ultra-lisse de la montre.

Selon Isotope, la Mercury épouse parfaitement le poignet grâce à son fond de boîte concave, son diamètre abordable de 38 mm et son profil de 10 mm. Elle est également dotée :

  • D’un verre saphir bombé avec traitement AR pour accentuer le cadran convexe
  • D’un fond de boîte vissé en verre saphir offrant une belle vue sur les décorations du calibre I-7, un mouvement ETA/Peseux 7001 modifié avec une réserve de marche de 42 heures
  • De cornes de 20 mm et d’un bracelet en cuir suédé à dégagement rapide pour un confort optimal

Une pièce d’exception à un prix abordable

Le niveau d’artisanat, de polissage à la main et de temps consacré au développement et à la production d’une telle montre à ce prix est remarquable. Selon Isotope, plus de la moitié des cadrans fabriqués ont été mis au rebut pour obtenir les 150 exemplaires nécessaires à cette édition limitée. De plus, des éléments de conception tels qu’un cadran en trois parties et des aiguilles en forme de feuille réalisées à la main sont rarement présents sur des montres de cette gamme de prix.

Lire aussi :   La Hermès Cut, une montre simple mais profondément sophistiquée

La montre Isotope x Revolution Mercury est proposée à un prix de 2 588 € et est disponible dès maintenant en édition limitée à 150 exemplaires. Une pièce d’exception qui saura séduire les amateurs de belles montres et de design novateur, prêts à succomber au charme hypnotique de son cadran miroir.

Afficher Masquer le sommaire