en

Cartier ressuscite la Tortue avec un chronographe monopoussoir en édition limitée

Une mise à jour bien exécutée pour l'une des formes les plus anciennes de , agrémentée d'un nouveau chronographe monopoussoir.

Retour d'une icône

Depuis 2017, Cartier a fidèlement réédité des formes classiques dans sa collection Cartier Privé. Cette année, c'est au tour de la Tortue, introduite à l'origine en 1912 et célèbre pour son chronographe monopoussoir de l'ère néo-vintage. La collection Tortue 2024 joue sur ces deux époques, proposant des modèles à deux aiguilles et des chronographes qui devraient satisfaire les amateurs de Cartier.

  • La Tortue, l'une des formes les plus anciennes de Cartier, célèbre pour ses complications comme les monopoussoirs.
  • Une collection en édition limitée avec des pièces numérotées en platine ou en or jaune, chacune limitée à 200 exemplaires.

Le chronographe monopoussoir Tortue

Le retour du chronographe monopoussoir Tortue est particulièrement excitant. Disponible en or jaune ou en platine, le boîtier mesure 43.7mm x 34.8mm pour une épaisseur de 10.2mm, reprenant les dimensions du monopoussoir CPCP mais avec un design légèrement retravaillé.

  • Design soigné : La forme est plus marquée au niveau des cornes, offrant plus de caractère au boîtier poli.
  • Cadran : Les chiffres romains sur la version platine sont en relief et rhodiés, tandis que ceux sur l'or jaune sont noirs et imprimés. Les deux versions présentent des aiguilles style bleuies.

Spécifications techniques

Le fond saphir du monopoussoir révèle le calibre manufacture 1928MC, un chronographe à roue à colonnes avec une décoration Côtes de Genève sur les ponts. Ce mouvement, remonté manuellement, offre une réserve de marche de 44 heures.

  • Calibre 1928MC : Révision notable par rapport au calibre de 1998 développé par THA, intégrant maintenant des finitions attendues pour un chronographe de ce prix, comme les Côtes de Genève courbées et les ponts biseautés.
  • Prix : 53 000 € pour le modèle en platine et 46 000 € pour celui en or jaune.
Lire aussi :   Découvrez la nouvelle merveille de Cartier : un mousqueton serti de diamants

Modèles à deux aiguilles Tortue

Cartier a également lancé des modèles à deux aiguilles en platine et or jaune pour compléter la collection Tortue. Ces montres, plus grandes que le Tank Normale de l'année dernière, affichent un style propre sur des poignets de différentes tailles.

  • Les cadrans opalins sont simples, sans guilloché, fidèles à la technique traditionnelle mais avec une esthétique épurée typique des Tortue des années 1970.
  • À l'intérieur, on retrouve le calibre 430 MC de Cartier, un mouvement à remontage manuel basé sur un calibre , battant à 3 Hz avec une réserve de marche de 38 heures.

Cette mise à jour de la collection Tortue par Cartier réussit à intégrer des éléments de toutes les époques marquantes de ce modèle : des années 1920 aux années 1990, aboutissant à un design moderne mais ancré dans l'histoire. Le retour du chronographe monopoussoir est un parfait exemple de la capacité de Cartier à continuer de surprendre et de ravir ses collectionneurs.

Bulgari Aeterna 2024 : Les montres haute joaillerie inspirées des bêtes mythiques

Sommaire

Rédigé par Sarah Pallin

Après un stage passionnant dans le domaine de la rédaction, j'ai été immédiatement attiré par l'opportunité de devenir pigiste, ce qui m'a incité à revenir dans ce milieu fascinant. Ma passion pour les montres, qu'elles soient classiques ou connectées, se reflète dans mes écrits, où je m'efforce de capturer l'élégance intemporelle et l'innovation technologique.

Tissot lance une montre Seastar en collaboration triple pour la WNBA, juste à temps pour la Draft 2024

Adieu le Jet Lag: Comment cette fonctionnalité Garmin vous aide à traverser les fuseaux horaires