en

Avec une touche d’or (ou d’argent), découvrez les nouvelles exécutions Nomos Glashütte Orion neomatik New Black

À l'aube d'une nouvelle ère horlogère, élargit avec panache sa collection Orion grâce à trois nouveaux modèles à remontage automatique. Découvrons ensemble les Orion neomatik New Black, Orion neomatik 39 New Black et Orion neomatik 41 Date New Black.

L'esthétique intemporelle de la famille Orion

Depuis 1992, année où la manufacture a présenté ses quatre premiers garde-temps, l'Orion s'est imposée comme une référence incontournable chez Glashütte. Réputée pour être la coqueluche secrète des designers de la marque, cette montre uniquement dotée d'un affichage du temps est un exemple parfait de minimalisme raffiné. Parmi ses caractéristiques distinctives :

  • Un boîtier subtilement incurvé et extrêmement plat
  • Des cornes allongées
  • Un verre saphir également courbé
  • Un large cadran qui incarne l'élégance discrète

Avec un bracelet en cuir Horween Genuine Shell Cordovan, l'Orion est depuis longtemps perçue comme un modèle exemplaire de montre habillée, accessible dans le segment de luxe.

Les nouveautés : une question de taille et de style

Ces trois nouveaux venus se distinguent par leurs dimensions et par les variations des cadrans noirs :

  • L'Orion neomatik New Black, avec son diamètre de 36,4 mm, arbore onze index dorés et des aiguilles plaquées rhodium.
  • L'Orion neomatik 41 Date New Black, plus grande avec ses aiguilles dorées face à des index plaqués rhodium sur fond noir.
  • L'Orion neomatik 39 New Black, de taille intermédiaire, où seule l'inscription « neomatik » brille en or tandis que le reste demeure bicolore.

Ces pièces incarnent la polyvalence et le savoir-faire technique sans compromettre le style iconique d'Orion.

Lire aussi :   Innovation et élégance : Découvrez les nouvelles montres Orion Neomatik de Nomos

Mouvements manufacturés et finitions remarquables

Au cœur des deux modèles les plus compacts bat le calibre automatique DUW 3001. Avec seulement 3,2 mm d'épaisseur, ce mouvement permet à ces montres de rester incroyablement fines avec une hauteur totale de 8,5 mm pour l'une et 8,7 mm pour l'autre. Le modèle Orion neomatik 41 Date New Black, équipé du calibre DUW 6101 légèrement plus épais (3,6 mm), dispose en outre d'un affichage de la date bicolore avec ajustement rapide. Son profil est ainsi légèrement rehaussé à 9,4 mm.

Tous deux sont visibles à travers un fond transparent et présentent une qualité de finition exceptionnelle : vis bleuies trempées, surfaces rhodiées ornées de côtes de Glashütte et perlage Nomos. Ces détails raffinés témoignent du riche héritage horloger allemand auquel appartient Nomos Glashütte.

Tarification adaptée pour les amateurs d'horlogerie élégante

Côté tarification sur le marché français après conversion :

  • L'Orion neomatik New Black est proposée au prix public conseillé de 3 580 €.
  • L'Orion neomatik 39 New Black, au prix public conseillé de 3 920 €.
  • L'Orion neomatik 41 Date New Black, quant à elle, est tarifée à 4 200 €.

Révélation imminente : la nouvelle montre Google sous Wear OS promet des merveilles

Sommaire

Rédigé par Martin Jean

Je suis un rédacteur web spécialisé dans l'univers des montres, alliant passion pour les modèles classiques et intérêt pour les montres connectées. Fasciné par l'horlogerie et ses évolutions, je m'attache à explorer les dernières tendances, innovations technologiques et histoires fascinantes qui animent ce secteur.

L’Épure horlogère : Découverte du régulateur Louis Erard x Olivier Mosset

OnePlus amorce le teasing de la montre connectée OnePlus Watch 2